Le rendez-vous des PME et de l'Intelligence Economique

Une nouvelle politique industrielle PDF Imprimer Envoyer
Écrit par IE Love PME   
Lundi, 18 Mai 2009 11:37

Tags: Appui PME | assurance-crédit | PME | RAPID

Le développement de la compétitivité et la croissance des entreprises se traduit par une série de mesures prises par les acteurs publics, notamment en faveur du financement des PME.

 

Les Forums appui PME ont été lancés officiellement, le mercredi 29 avril 2009 à Lyon. 345 chefs d’entreprises et investisseurs rhône-alpins étaient présents et des entrepreneurs locaux ont exposé leur retour d’expérience. Ces forums ont pour objectif de contribuer à  renforcer la structure financière des PME. Les journées de formation, d'informations et de rencontres auront lieu dans 22 à 26 villes et rassembleront plus de 5 000 entreprises et acteurs régionaux.

 

Le 11 mai 2009, la procédure RAPID (Régime d’appui aux PME pour l’innovation duale) a été annoncée. Elle soutiendra des projets de recherche industrielle ou de développement expérimental à fort potentiel technologique, présentant des applications militaires mais aussi des retombées pour les marchés civils.

 

Toute PME autonome de moins de 250 salariés – seule ou en consortium avec une entreprise ou un organisme de recherche – peut ainsi faire acte de candidature spontanée, pour bénéficier d’une subvention « RAPID ».

Le 12 mai dernier, les assureurs-crédits étaient réunis autour du Premier Ministre. « Au terme des engagements pris, les assureurs crédits sont désormais tenus :

- d'assurer la diffusion des dispositifs de garantie CAP et CAP+ en proposant systématiquement leur mise en œuvre en cas de retrait ou de refus de couverture pour les classes de risques correspondantes ;
- de procéder non plus à des décotes sectorielles mais à un examen individuel de la situation des entreprises en apportant une attention particulière aux petits encours appelés en couverture et aux entreprises exportatrices ;- de communiquer gratuitement à leurs assurés leur notation ainsi que l'encours global garanti sur elles auprès de leurs fournisseurs ; - d'avertir en cas d'évolution à la baisse ou de retrait de ces conditions en motivant leurs décisions ;
- de mettre gratuitement à disposition des entreprises clientes de leurs assurés qui en font la demande, la notation et l'encours global garanti dont elles font l'objet auprès de chacun d'eux ;
- d'instaurer en préavis, un délai minimum d'un mois, avant l'entrée en vigueur du retrait ou des nouvelles conditions de couverture, permettant ainsi aux entreprises concernées, clientes de leurs assurés de défendre leurs intérêts et de trouver des solutions alternatives de financement y compris en recourant à la médiation. »

Le nombre et l’importance de ces dispositifs matérialise le retour d’une politique industrielle où les pouvoirs publics définissent des objectifs et déploient les moyens nécessaires à sa mise en œuvre. Cette politique de soutien au financement des PME sera d’autant plus efficace que les acteurs privés, banques, assureurs-crédits, fonds d’investissement… « joueront le jeu ».

Sources:

http://www.oseo.fr/a_la_une/actualites/lyon_1ere_etape_du_forum_appui_pme

http://www.minefe.gouv.fr/discours-presse/discours-communiques_finances.php?type=communique&id=2889&rub=1

 
 
Copyright © 2007 - 2010 - Association IE Love PME - All Rights Reserved / Reproduction interdite sans permission écrite d'IE Love PME.
Conditions d'utilisations / Qui sommes nous