Ninsight est une PME innovante composée de 21 salariés dont 18 ingénieurs et 3 destinés à la force de vente.

L’entreprise commercialise trois produits:

  • Automate de diffusion d antenne
  • Sous titre live
  • Habillage de chaîne Cette entreprise dispose du statut de jeune entreprise innovante et d’un crédit d’impôt recherche (CIR). L’entreprise souhaite se développer à l’international car elle dispose d une forte légitimité en France et récemment un capital risque à pris des participations dans l’entreprise.
    La présence d’un capital risque à permis de renforcer les fonds propres et de consolider la volonté de conquérir des marches étrangères.

La stratégie d’intégrer un capital risque permet à l’entreprise de disposer de fonds propres solides. C’est essentiel, si l’on souhaite conquérir des marchés car tout investissement a un coût avant d’espérer un retour sur investissement.

Hier, Laetitia TAPIE Sales Manager chez Ninsight participait à une formation de la CCIP pour se préparer au salon NABSHOW de Las Vegas. Cet atelier était organisé par Fahima Sadaoui-Ramos responsable du bureau Amérique du Nord.

Cette société trouve un intérêt à l’éventail des offres de la CCIP et des organismes publics d’accompagnement à l’international. Elle trouve des appuis auprès des conseillers du commerce extérieur de la France, de la Coface et de la DGTPE.

Avant de faire les démarches pour partir à l’international, l’entreprise n’avait pas de stratégie. Grace au produit assurance prospection de la Coface, la PME a établi un business plan sur 7 ans.
Actuellement, son business plan lui permet de définir une offre package et de cibler des pays pour s’internationaliser. Pour cette jeune entreprise innovante, le soutien de la Coface assurera son développement à l’international.

Il est important de rappeler que la Coface prend en charge le salaire de la personne qui va être en charge de l’export dans la PME. C’est un soulagement mais aussi une opportunité que nombre de PME devrait saisir après avoir élaboré une stratégie et disposer de fonds propres suffisants.

De plus, en sollicitant un pré-diagnostic auprès de l’INPI, Mme TAPIE confortera sa protection.