L’Intelligence Economique aime à user du « mapping » pour rendre lisible les informations nécessaires aux dirigeants, c’est un support d’aide à la décision efficace. En effet, le « mapping » ou cartographie permet une visualisation immédiate des informations, de déterminer les liens entre les intervenants, les réseaux d’influence….

Si les dirigeants sont amateurs de ce type d’outils, pour connaître la concurrence ou encore développer un nouveau marché, bien souvent ils négligent cet outil au sein de sa structure.

Pourtant, établir un « talent mapping» ou une cartographie des compétences est aujourd’hui une étape clé dans la gestion du personnel, mais surtout celle des talents (c’est d’autant plus vrai en ces temps plus difficiles). En effet, il s’agit de recenser les savoir-faire et/ou encore le savoir-être des employés afin de capitaliser les compétences et de les mettre à profit pour l’entreprise.

Il est nécessaire dans cette démarche de commencer par définir le cadre de sa réalisation et d’utilisation. Une fois l’outil en place il est essentiel de mettre à jour la base de données régulièrement (environ tous les 2 ans), afin d’être efficace.La cartographie des compétences permet :

  • L’identification et la gestion des compétences.
  • L’anticipation de la perte d’expertise liée aux départs des employés.
  • Reconnaissance des bons profils en interne pour pourvoir un poste.
  • Diagnostiquer les besoins de recrutement, de formation et de mobilité interne
  • Préparation des entretiens annuels.

S’il est indispensable de connaître son environnement extérieur, la connaissance de l’environnement interne est une clé supplémentaire de la réussite. Rien n’est plus pénalisant que ne pas utiliser ses collaborateurs à leur juste valeur.