Un Think Tank irlandais Small Firms Assocaitions (SFA) dédié aux PME vient de proposer une mesure pour embaucher des séniors licenciés des grands groupes.

Cette mesure fait suite à plusieurs constats :

  • 1, l’Irlande connait la plus forte récession en Europe.
  • 2, le taux de chômage connait une forte augmentation et les prévisions pour 2010 sont  catastrophiques.

Le SFA estime qu’il faut restructurer les programmes pour l’emploi en Irlande. Ses propositions sont en adéquation avec les problèmes que peuvent rencontrer les séniors mais aussi les PME.

Les séniors ont des compétences mais leur carrière ne se termine pas toujours au niveau du top management. De plus, la crise les rend vulnérables et en Irlande, beaucoup se retrouvent licenciés.

La PME pour s’installer à l’international, manager son innovation ou assurer son développement a besoin de compétences qu’elle ne trouve pas toujours en interne.

Le SFA estime que la crise est une opportunité pour les séniors et les PME. Les PME ces dernières combler leurs besoins en manque de compétences et les séniors retrouver un emploi et garder leurs compétences.

Le SFA demande au gouvernement Irlandais de se pencher sur le sujet pour élaborer une proposition de loi favorisant l’embauche des séniors dans les PME en contrepartie d’un soutien financier. Un sénior coûte toujours plus cher à l’embauche, c’est donc un coût, qu’une PME ne peut pas toujours supporter.

Comme le souligne le SFA, c’est une première. Comme toute première, il y a un risque qui mérite d’être pris notamment, dans la situation économique dans laquelle se trouve l’Irlande.

Le SFA a développé une solution intéressante pour combler le déficit de compétences que peut rencontrer une PME. La France connait la même problématique et c’est un frein au développement des entreprises.

Cette mesure pour les PME est un moyen pour une entreprise de profiter de compétences pour croître ce qui peut se traduire par de l’embauche dans un futur proche.

IE Love PME donne la possibilité à d’anciens chefs d’entreprises et conseillers d’entreprises de s’exprimer en apportant leurs retours d’expériences. C’est une plus value indispensable surtout en matière internationale. Rubrique pour laquelle, ils écrivent.