Le rendez-vous des PME et de l'Intelligence Economique

Il faut redonner ses lettres de noblesses à l’esprit offensif PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Bertrand Terreux   
Lundi, 17 Octobre 2011 08:26

Tags: Alain Juillet | Commercial | Defensif | Financier | offensif

Il faut redonner ses lettres de noblesses à l’esprit offensif

"La stratégie offensive est la meilleure posture, la défensive est risquée et moins efficace". C’est ce qui ressort de l’entretien donné par Alain Juillet à la publication du Centre d’Etudes Stratégiques Aérospatiales.

Au court de cet entretien il revient sur le délai de prise de décision entre un militaire et un politique. Cet exemple peut être transposable dans le monde de l’entreprise. Le dirigeant est face à des enjeux qui demandent une prise de décision rapide pour laquelle le politique doit intervenir. Ces deux hommes sont dans le même espace mais n’ont pas le même temps de réaction.
Sur un terrain militaire c’est un soldat qui meurt. Dans le monde économique, c’est une entreprise qui dépose le bilan avec des conséquences sociales pour le territoire.

Alain Juillet sonne l’alerte sur les dérives des financiers dans les entreprises. Il met à l’honneur les directeurs commerciaux qui sont des hommes d’actions, qui doivent labourer le terrain et emporter l’adhésion.

Son analyse remet en question le rôle du financier dans la réalisation de la mission car il pollue par des éléments extérieurs qui menacent de prendre le pas sur l’objectif prioritaire.

Aujourd’hui, si vous êtes rigide, vous êtes mort. Pour garantir sa survie, Alain Juillet, préconise la capacité à s’adapter à de nouvelles configurations, de même qu’il faut intégrer l’inné, l’acquis, l'intellect et le caractère pour affronter les enjeux de notre société.

Pour faire face aux défis qui attendent nos entreprises et nos politiques, nous avons besoin d’individus lucides, déterminés, capables de faire face à l’inattendu, d’agir dans les deux types de temps, long et court.

Malheureusement former des esprits offensifs n’est pas chose facile en France où règne le conformisme et la langue de bois.

En conclusion pour Alain Juillet, la formation et l’expérience affinent nos grilles de lectures c’est un capital extrêmement précieux.

Source : http://www.cesa.air.defense.gouv.fr/IMG/pdf/aetosmensuel.pdf
 
Copyright © 2007 - 2010 - Association IE Love PME - All Rights Reserved / Reproduction interdite sans permission écrite d'IE Love PME.
Conditions d'utilisations / Qui sommes nous